L’hébergement des données : Un marché concurrentiel ou un « océan bleu » ?

Les données informatiques sont devenues essentielles au bon fonctionnement de toutes les entreprises et la perte des données est une de leurs plus grandes peurs. Dès lors, tous les moyens sont mis en oeuvre pour éviter ce type de catastrophe. C’est cette priorité stratégique qui est à la base même de l’hébergement informatique.

C’est ainsi que le marché de l’hébergement des données a vu le jour. Répondant à un besoin grandissant, de nombreuses entreprises ont décidé de mettre leurs infrastructures et leur qualité d’expertise au profit d’autres structures en leur permettant d’externaliser leurs opérations d’hébergement  dans des data-center protégés.

L’hébergement des données s’étant bien développé depuis, nous nous sommes amusés à nous demander si on pouvait le considérer comme un marché hyper concurrentiel ou un océan bleu ?

Et après s’être penchés sur le sujet, tout ce qu’on peut dire c’est que la réponse n’est pas si simple qu’elle n’y parait, on s’explique :

Résultat de recherche d'images pour "datacenter"

 Océan bleu et océan rouge : le concept

Certains se demanderont peut être quelle est la différence entre un « océan bleu » et un « océan rouge ». D’autres n’ ont peut être tout simplement jamais entendu parler de ce concept. Un rappel semble donc évident : 

Dans le tableau ci dessous, les deux cas de figure sont mis en opposition :

D’un côté l’océan rouge qu’on pourra qualifier de marché hyper concurrentiel : C’est le cas pour la plupart des entreprises qui s’implantent sur un marché déjà existant. En effet, elle devront faire face à leurs concurrents pour les dominer en exploitant au mieux la demande existante et en adaptant leur offre à une stratégie de différenciation ou de domination par les coûts… les entreprises luttent pour leur survie et le sang des vaincus vient teinter l’océan de rouge.

De l’autre, l’océan bleu, dont l’exemple parfait est celui d’une entreprise qui s’implante sur un marché vierge pour mettre ses concurrents hors-jeu en créant une demande nouvelle et en adaptant son offre à une stratégie de différenciation et de prix élevés. C’est en quelque sorte un monde idéal, débarrassé de la lutte entre les entreprises dans un océan immaculé et donc bleu. 

Résultat de recherche d'images pour "ocean rouge bleu"

L’hébergement des données : un marché concurrentiel

Comme expliqué en introduction, les perspectives d’activité pour les hébergeurs de données sont plus qu’encourageantes. L’importance exponentielle des données informatiques et donc de leur stockage et une tendance qui pousse les entreprises à externaliser leur infrastructure IT.

Face au dynamisme de ce marché, de nombreuses entreprises se sont positionnées pour répondre à cette demande croissante. 

En France, de très grandes structures comme Microsoft Azure et AWS se sont notamment implantées sur le territoire. Côté made in France, on peut citer Online et DATA4 qui se développent assez rapidement. 

À coté, une multitude d’acteurs locaux de plus petites tailles, continuent d’émerger pour participer à la bataille des parts de marché, favorisant encore l’intensité concurrentielle.

Et tandis que certains acteurs en profitent pour continuer de croître, d’autres en payent le prix et se voient emporter au large par les vagues sanglantes de l’océan rouge.  

Telles ont été les conséquences du développement rapide de l’hébergement des données sur son marché et sur le jeu concurrentiel qui en résulte. 

Pour autant, restons optimistes, car si l’océan rouge peut s’apparenter à un environnement dangereux, nous ne sommes pas forcé de rester en ces eaux. En effet, la possibilité de divaguer vers l’océan bleu existe bel et bien ! 

Changer d’océan : C’est possible ! 

Image associée

Changer d’océan est une possibilité, mais c’est avant tout un choix. Il n’est pas question pour nous d’identifier l’océan bleu comme un environnement parfait ou idéal. En effet, certaines entreprises seront bien plus compétente sur un marché existant face à une concurrence féroce que sur un marché vierge et sans concurrents. Cependant, changer d’océan est une des solutions les plus adaptés lorsque le poids de la concurrence commence à devenir trop pesant pour les épaules de l’entreprise.

On peut alors identifier différentes étapes :  

  •  Prendre la décision de changer d’Océan : Logique mais indispensable, comme expliqué ci dessus, changer d’océan n’est pas une formalité mais un choix stratégique qui doit être clairement réfléchi pour adopter la bonne marche à suivre.
  • Remettre en question le modèle actuel : En effet, il ne faudra pas uniquement ajuster son offre actuelle par rapport à celle de la concurrence mais réellement chambouler son activité en se différenciant clairement ou un imaginant un nouveau modèle de développement.
  • Passer à l’action : Enfin, le point le plus important et souvent le plus compliqué, prendre une décision ferme et faire le grand saut. Passer d’un océan rouge vers un océan bleu signifie la modification de son environnement, des enjeux et de son offre. Une manière de redistribuer les cartes qui peut être payante, mais le fait d’affronter l’inconnu peut, parfois, effrayer les entreprises.

Pour plus d’informations, veuillez nous contacter !